Join us:

17-20 october 2017
Epernay - Le Millesium

Les allemands toujours fans des vins effervescents

Les Allemands continuent d’affectionner les vins effervescents, comme en témoignent les derniers chiffres publiés par l’Institut du vin allemand (DWI) sur la base des données émanant de l’Office fédéral des statistiques.

En 2011, ils ont consommé 335 millions de litres de sekt, soit une consommation par habitant équivalente à 4,1 litres ou cinq bouteilles et demie par an.

Selon le DWI, sur un marché mondial de vins effervescents estimé à environ 2 milliards de bouteilles par an, environ une bouteille de ‘sekt’ sur cinq (22%) est débouchée en Allemagne.

D’après les statistiques DeStatis, 1 590 entreprises allemandes ont élaboré en 2011, 420 millions de bouteilles d’effervescents avec un taux minimum d’alcool de 6%.

Cependant, parmi celles-ci, 1 364 en commercialisent moins de 10 000 litres par an, dont bon nombre élaborent des « Winzersekt » ou vins mousseux de qualité produits dans une région déterminée. En réalité, seul 0,8% des effervescents commercialisés en Allemagne a été élaboré par de petits producteurs en 2011 ; 86% d’entre eux provenaient des sept principaux producteurs élaborant plus de 5 millions de litres d’effervescents par an. Le volume de commercialisation moyen des plus grandes entreprises s’établissait à 38 millions de bouteilles.

Seule une petite quantité de vins est issue de la production allemande, la majorité des effervescents en Allemagne étant élaborés à partir de vins de base importés.

lajourneevinicole.com – Janvier 2013