Join us:

17-20 october 2017
Epernay - Le Millesium

Huit recours déposés pour la protection des crémants

Alors qu’elle avait fait invalider 33 des 36 Cahiers des Charges des IGP (soit 92 % de succès) qui prônaient une élaboration possible sous forme effervescente des vins prétendant à une Indication Géographique Protégée, la Fédération Nationale en charge de la défense des Crémants intervient une nouvelle fois auprès de la plus haute juridiction administrative de l’Etat pour faire entendre sa voix.

Elle estime en effet ne pas avoir été écoutée lors des échanges qui ont eu lieu en interne et les contenus des huit Cahiers des Charges nouvellement déposés ne respectent pas les décisions du Conseil d’Etat. Huit nouveaux recours sont par conséquent déposées ce jour auprès de la juridiction suprême pour tenter de mettre fin définitivement à ce qu’elle estime être un détournement de notoriété d’une part, et un non-respect des règles jugées par le Conseil d’Etat lui-même d’autre part.

Les Cahiers des Charges des IGP « Pays d’Oc », « Comté Tolosan », « Coteaux de Tannay », « Côtes de la Charité », « Coteaux de l’Auxois», « Vin des Allobroges », « Coteaux de l’Ain » et « Méditerranée » sont donc une nouvelle fois mis en stand-by en attendant la décision ultime...