Join us:

17-20 october 2017
Epernay - Le Millesium

Champagne et cathédrale de Reims : une histoire d’amour qui dure

Grâce à la filière champagne, la restauration des statues entourant la grande rose de la cathédrale de Reims est en cours. Le point final d’une mobilisation sans faille pour réparer les outrages de la Première Guerre mondiale.

Monument-symbole de la ville de Reims, la Cathédrale est aussi intimement liée, depuis toujours, à la production du champagne. Ce sont bien les revenus viticoles du clergé et les dons de fidèles-parmi lesquels de nombreux vignerons – qui ont permis de financer le chantier de construction de la cathédrale au 13e et 14e siècle. C’est bien aussi le couronnement des rois de France dans cette cathédrale qui a donné au champagne ses lettres de noblesse.

Ce joyau de l’art gothique a pourtant failli disparaître, victime de bombardements incessants pendant le premier conflit mondial et de plusieurs incendies, notamment celui du 19 septembre 1914 où une bombe incendiaire avait mis la cathédrale en flammes.

Pourtant, la « cathédrale martyre » comme elle fut surnommée s’est relevée, au prix de restaurations d’une ampleur inédite. Rares sont les édifices religieux à avoir réussi à mobiliser au plan international autant de mécènes.
Parmi les innombrables financiers, la filière viticole a toujours répondu présent. « Le champagne doit beaucoup, historiquement, à la cathédrale de Reims et les champenois, vignerons et maisons, ont décidé de le lui rendre sur la durée », explique Thibaut Le Mailloux, directeur de la communication du Comité Champagne...